Centre Interculturel Franco-Chinois; Accueil, aimité, échange !

jeudi 1 septembre 2011

l'art des ombres chinoises

Les ombres chinoises consistent à projeter des ombres sur un écran afin de conter une histoire. Cet art traditionnel remonte à l'époque des Han de l'Est. Le théâtre d'ombres a fait son apparition dans les pays européens et asiatiques au cours du 13e siècle, contribuant à la diversification artistique du monde. 
Il est fait mention pour la première fois de l'art des ombres chinoises il y a 2150 ans.
Sous les Tang, les moines utilisaient ces silhouettes découpées afin de privilégier l'enseignement et la propagation du bouddhisme. Sous les Song, le support en papier fut remplacé par du cuir de mouton, d'âne ou de bœuf, ce qui apporta souplesse et luminosité.
Le théâtre d'ombres chinoises connait son apogée sous les Ming puis les Qing. Il devient un art très populaire et l'apparence des ombres rappelle celle de l'opéra, avec de magnifiques costumes.
Leur manipulation est très délicate et se fait à l'aide de tiges fixées sur la nuque et au bout des doigts. La lumière projetée par derrière et le filtre formé par l'écran ajoutent à la beauté et à la finesse des mouvements des marionnettes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire