Centre Interculturel Franco-Chinois; Accueil, aimité, échange !

dimanche 12 février 2012

Thé chinois----TieGuanYin

Le TieGuanYin est un thé chinois semi oxydé de la famille des Oolong ou Wulong.
Il se situe entre les thés verts qui sont toujours très faiblement oxydés et les thés noirs qui sont eux entièrement oxydés. Le TieGuanYin est produit dans la province méridionale du Fujian (face à Taiwan).
 
 
L’histoire du TieGuanYin remonte au début du XVIIIème siècle.

Selon la légende, la déesse de la miséricorde, GuanYin aurait indiqué à l’un de ses plus fervents admirateurs un lieu où il trouverait un jeune théier.
 

GuanYin, la déesse de la miséricorde
 
 
Selon les souhaits de GuanYin, il le multiplia et le distribua à ses amis. Le thé produit avait une saveur si parfumée qu'il devint rapidement un succès et fit la fortune de ses producteurs. En remerciement à la déesse ils lui donnèrent le nom de TieGuanYin : déesse de fer de la miséricorde.
 
 
Les jardins des monts Anxi sont l’aire d’origine duTieGuanYin.

Avec une altitude comprise entre 300 et 800 mètres et un climat subtropical, les théiers du cultivar TieGuanYin y produisent des thés aux goûts riches et sublimes, d’une exceptionnelle longueur en bouche. La zone de Anxi reste encore aujourd’hui la région où sont produits les meilleurs TieGuanYin.
 

Cueillette du TieGuanYin  dans les jardins des monts Anxi
 
 
Le TieGuanYin est un thé naturellement parfumé aux feuilles entières et roulées.
 
Sa fabrication longue et coûteuse en main d’œuvre comporte pas moins de huit phases qui chacune nécessitent un grand savoir-faire :
 
- La cueillette, uniquement les trois premières feuilles des jeunes rameaux,
- Le flétrisssage élimine une partie de l’eau des feuilles,
- Le refroidissement remet les feuilles à température ambiante,
- Le brassage est une étape de fermentation subtile et contrôlée,
- La torréfaction ou fixation arrête définitivement la fermentation,
- Le roulage donne au TieGuanYin son aspect en tête de libellule,
- Le séchage assure la conservation du thé,
- Le triage, pour séparer les feuilles de la tige.

 
 
  
   
Huit étapes pour faire un TieGuanYin: de la cueillette au triage 
 
Victime de sa rareté et de son goût si particulier, le cultivar TieGuanYin est cultivé dans d’autres régions que le FuJian et des contrefaçons circulent.
S’il est relativement simple de distinguer un vrai TieGuanYin d’une copie, il n'est pas toujours facile de faire le tri entre les différents grades. 
 
 

  Aspect des feuilles et de la liqueur du TieGuanYin
 
Les vrais TieGuanYin sont uniquement produits dans la région du Fujian et se présentent sous la forme de petits granules, en tête de libellule, de couleur vert bouteille chamarrés vert kaki.
Le TieGuanYin est un thé au parfum fleuri qui rappelle l’odeur du muguet ou des jacinthes et qui le distingue des autres thés wulong. L’odeur fleurie des feuilles doit se retrouver encore plus nettement dans la tasse.
Si le TieGuanYin que l’on vous propose n’a pas plus d’odeur et de saveur qu’un thé vert basique, passez votre chemin.
L’intensité de la couleur, la densité et la régularité des granules de TieGuanYin diminuent en même temps que sa qualité. Il en va de même pour la saveur et le nombre d’infusions possibles : les meilleurs TieGuanYin restent très parfumés après quatre à cinq infusions en théière et plus de sept en Gong Fu Cha (cérémonie traditionnelle pour servir le thé). 
 
Le TieGuanYin est certainement l’un des meilleurs thé wulong de Chine !
                                                                                                                                   Philippe Vannier

Aucun commentaire:

Publier un commentaire